Immobilier – Quelques moyens de financement d’une nouvelle construction

Immobilier – Quelques moyens de financement d’une nouvelle construction

Immobilier - Quelques moyens de financement d’une nouvelle construction

La construction d’une habitation est le projet de toute une vie. Personne n’est contre un petit coup de pouce pour construire la maison de ses rêves. Vous manquez de budget pour réaliser un tel projet ? Des aides financières sont à votre disposition. Elles peuvent alléger vos charges.

Le Prêt à Taux Zéro : une aide de l’État

Le Prêt à Taux Zéro ou PTZ est un prêt octroyé par l’État. La personne qui le sollicite va pouvoir emprunter sans rembourser les intérêts. Le montant peut aller jusqu’à 40 % du montant global du projet de construction. Pour pouvoir accéder à cette offre, la personne doit être locataire de sa résidence officielle pendant deux ans au moins. On l’appelle alors un primo-accédant. Vous voulez plus d’infos sur les aides proposées par l’État, notamment le PTZ ? Vous pouvez demander conseil à un expert immobilier. Rendez-vous sur https://www.fabrice-huberty.be/.

Vous devez observer un plafond de ressources et respecter des conditions pour bénéficier de cette aide. Ces critères dépendent :

  • du nombre de personnes destinées à occuper le futur logement
  • de la zone de commune choisie pour la construction.

À noter que les revenus de la famille ne doivent pas dépasser les 54 000 euros. Le projet sera étudié en fonction du profil du demandeur. La toiture et le bardage seront les principaux points à financer par le PTZ.

Le prêt d’action logement

C’est un prêt communément appelé « accession ». Le premier critère pour pouvoir en bénéficier, c’est d’être un salarié ou un retraité d’une entreprise privée non agricole. Si vous respectez l’un de ces conditions, votre entreprise doit pouvoir vous octroyer un prêt bonifié. Une entreprise doit en effet être débitrice de l’apport en faveur de ses salariés.

Par ailleurs, la personne doit être un primo-accédant. La maison doit faire office de résidence officielle à la fin de sa construction. Elle doit répondre aux normes thermiques mises en vigueur depuis 2012. Le prêt sera à 1 % de taux de remboursement pour une durée de remboursement au choix. Cette durée ne dépasse pas les 20 ans. Le montant varie en fonction de la région d’implantation. Il s’évalue à hauteur de 30 % du coût total de l’édifice. Pour pouvoir y accéder, il faut contacter l’employeur.

Le prêt épargne logement et les aides des collectivités locales

Pour financer une nouvelle construction, on peut faire appel aux institutions financières. Vous pouvez avoir un prêt-épargne. Il arrive que vous ayez un compte épargne chez une banque. C’est là que l’aide va pouvoir se mobiliser. Choisissez entre le compte épargne logement (CEL) et le plan Epargne logement (PEL). Selon l’accord préalablement établi avec l’institution, vous pouvez accéder à un prêt au taux de remboursement réglementé. Une fois le prêt bancaire acquis, vous pouvez par la suite bénéficier d’une prime versée par l’État. Son montant va être calculé à partir des intérêts d’épargne acquis. Cela peut aller de 50 à 100 %. En ce qui concerne les aides des collectivités locales, votre conseil régional ou départemental peut vous octroyer un prêt à taux réduit, une prime ou une subvention. C’est selon la commune.

admin

Laisser un commentaire