Le prêt hypothécaire en Belgique pour ceux qui habitent à l’étranger

Le prêt hypothécaire en Belgique pour ceux qui habitent à l’étranger

prêt hypothécaire belgique

Vous résidez à l’étranger et vous désirez passer un achat d’immeuble ou de résidence secondaire ? Ce ne sont pas toutes les banques qui vous octroieront aisément un prêt hypothécaire.

Voici les questions importantes qu’il faudra vous poser.

1. Le pays de résidence est-il important ?

Généralement, la réponse à cette question est affirmative. Vos chances de bénéficier d’un prêt seront plus élevéeous lorsque vous habiter en Hollande ou en France, que lorsque vous résidez au Congo ou en Nouvelle-Zélande.

La banque KBC vous octroiera un prêt hypothécaire si vous résidez dans l’espace euro ; dans le cas où vous vous trouvez en dehors de celle-ci, vous ne pourrez malheureusement pas en bénéficier. La porte-parole de la banque Viviane Huybrecht avait affirmé : “Une exigence supplémentaire consiste à ce que vous perceviez des revenus réguliers en euros”. Il s’avère donc que la banque ne sautera pas le cap concernant le taux de change.

Chez Belfius, une autre exigence entre en jeu. Le pays de résidence importe peu sauf si c’est un pays pour lequel la banque juge élevés les risques de blanchiment d’argent, de financement du terrorisme ou de non-respect d’un embargo.

Les éléments suivants peuvent être important : votre domicile et l’ancrage international de votre banque. Même si BNP Paribas Fortis ne renseigne pas sur sa politique relative aux prêts immobiliers, ce groupe est présent dans divers pays ; les responsables du groupe laissent une lueur d’espoir aux postulants en affirmant : “Par conséquent, nous regarderons si nous pouvons aider le client dans son pays de résidence au cas où le financement par BNP Paribas Fortis ne serait pas possible ici.”.

Certaines banques n’octroieront un crédit immobilier que si vous avez pour projet de vous établir à nouveau en Belgique. C’est le sens des propos de Mieke Winne d’Argenta : “Actuellement, nous n’acceptons pas les clients belges domiciliés à l’étranger qui souhaitent acheter une maison ici. Toutefois, il y a des exceptions, par exemple si le client a clairement l’intention de se domicilier ici à nouveau”, selon

ING n’a pas affirmé sa position relativement au pays de résidence, mais peut accorder un prêt hypothécaire suite à une “analyse approfondie tenant compte de bon nombre de paramètres.”

2. Bénéficie-t-on d’un prêt hypothécaire plus facilement en mettant le bien en location ?

Généralement, la réponse est affirmative. Souvent la destination du prêt immobilier n’est pas importante mais plutôt la capacité de remboursement globale. En mettant le bâtiment en location, vous bénéficiez de revenus locatifs. Pour votre banque, c’est une garantie de plus que vous vous acquitterez de votre dette normalement. Pour connaitre les lois et les démarches à propos du crédit immobilier consulter la-defiscalisation-scellier.com.

3. Bénéficie-t-on d’un prêt hypothécaire plus aisément en étant salarié d’une entreprise belge ?

Pour beaucoup de banque, la nationalité de la société importe peu face à une capacité de remboursement stable et garantie.

4. L’apport personnel doit-il être plus élevé ?

Si vous souhaitez avoir un crédit hypothécaire, la banque se renseignera sur la quotité du prêt que vous êtes capables de rembourser de façon immédiate. Une investigation auprès de cinq banques nous a révélé que votre apport personnel ne doit pas être plus conséquente lorsque vous habitez à l’étranger qu’en Belgique. Pour Belfius, “habiter à l’étranger ou non : la quotité sera toujours déterminée selon le cas, en fonction de la solvabilité du client, de la relation avec le client, du type de bien immobilier…”.

5. Doit-on faire effectuer une estimation ?

D’après nos investigations, faire une estimation n’est pas une exigence généralement. Cependant, les banques peuvent exiger une estimation à tous les clients résidant en Belgique au cas où leur dossier révèle un profil de risque plus élevé.

6. Un prêt hypothécaire en Belgique, est-il fiscalement plus intéressant que dans mon pays de résidence ?

En Belgique, vous profiterez seulement d’avantages fiscaux au cas où vous bénéficiez d’au moins 75% de vos revenus professionnels internationaux. Dans l’Espace Economique Européen (EU + la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein), vous ne serez pas victime de discrimination. Fiscalement, obtenir un emprunt immobilier dans une banque belge ou dans un autre pays de l’EEE n’est pas important.

admin

Laisser un commentaire