Prêt hypothécaire : quelle durée ?

Prêt hypothécaire : quelle durée ?

Prêt hypothécaire

La durée de remboursement d’un prêt hypothécaire a un impact direct sur le montant des mensualités à payer et sur le coût total de l’emprunt. Aujourd’hui, un crédit peut se remanier à l’envie tout au long du remboursement hypothécaire. Toutes les durées de prêt hypothécaire sont possibles et extensibles. Elles peuvent aller de 5 ans et vont facilement jusqu’à 40 ans, d’autres durées n’ont pas de fin.

Comment estimer la durée de son prêt hypothécaire ? </h2>

Pour bien établir la durée de prêt avant de s’engager, il est important de mettre en compte les éléments suivants : le taux immobilier, l’assurance de prêt, le taux d’endettement, le coût de crédit, la situation familiale, professionnelle et les moyens financiers. Il est à savoir que la meilleure durée de prêt est unique. Tout dépend essentiellement de la situation et des capacités de remboursement.

La durée optimale d’un prêt est celle qui permet de rembourser l’emprunt dans les meilleurs temps, sans pour autant se mettre dans une position délicate. Si le seuil d’endettement est inférieur à 33 %, il est préférable de demander un prêt total. En effet, il convient de dire, généralement, qu’un bon prêt ne doit pas soumettre à un taux d’endettement supérieur à 33 %.

Néanmoins, il est important de savoir que plus la durée de remboursement est longue, plus on paye d’intérêt. Et plus la période de remboursement est longue, plus la charge que représente l’assurance du solde restant dû sera élevée.

Les astuces pour bien choisir la durée son prêt hypothécaire

Désormais, les banques considèrent comme « classiques » les durées de prêt comprises entre 15 et 25 ans. Généralement, elles font correspondre les taux à une fourchette de durée. Le taux sera le même pour des prêts courants sur une durée de 15 à 19 ans et même chose entre 20 et 40 ans.

Les prêts d’une durée plus longue, au-delà de 25 ans, feront l’objet d’une analyse particulière qui prendra en compte les critères plus larges. Plus le crédit accordé durera dans le temps, plus les banques voudront avoir des garantis.

Les prêts sur une période de plus de 40 ans sont majorés de 0,30 % à 0,60 %. Car du point de vue de la banque, plus un emprunt est risqué, moins il a de chance d’arriver à terme. Il faudrait penser au rachat de crédit immobilier et enfin, opter pour la délégation d’assurance de prêt immobilier.

admin

Laisser un commentaire